Les 7 avantages de la construction en terre

Qui ne s’est pas pris à rêver en regardant des photos magnifiques de demeures anciennes, restaurées avec grand soin, de fermes d’antan transformées en loft fascinant, de toutes ces constructions anciennes qui nous émerveillent par leur charme et leur chaleur naturelle, par leur couleur terre ambrée, par leurs pierres usées, par leurs charpentes prestigieuses. On rêve tous aussi, dans notre milieu de bâtisseurs, de refaire comme les Anciens, avec cette même chaleur, cette même beauté naturelle, innocente et de pouvoir revivre ce confort sain ; ce confort simple des matériaux simples mais tellement pertinents, tellement justes et adaptés. On sait avec le recul que le choix des matériaux autrefois, ne se jouait pas uniquement sur leur proximité, mais surtout sur la fonction attendue, bien qu’il soit vrai que la proximité jouait un rôle mais la fonction était fondamentalement décisive.

 

1. C’est un matériau gratuit et abondamment disponible

L’avantage de la terre c’est qu’il y en a partout et de qualités différentes bien sûr.Dans presque tous les quatre coins du monde, la terre est présente, dans un astucieux mélange d’argile et de sable mais quel est donc l’origine de l’argile et du sable ? Ils sont tout deux originaires de la dégradation de la roche mère constituée de granit qui lui-même, est constitué de trois éléments minéraux élémentaires: le quartz, le mica et le feldspath qui vont donner par dégradation le sable et l’argile (de manière simplifiée bien sur, beaucoup d’autres éléments sont créés mais ce n’est pas le sujet de cet article). L’argile est d’ailleurs considérée par les géologues comme une roche. Le fait que le granit est la base du sol terrestre, étant donné qu’il est issu du magma primordial refroidi, fait que l’on trouve cette terre minérale partout.

La terre à cependant beaucoup de nuances, toutes les argiles ont des caractéristiques propres et de nombreuses couleurs, ce qui est un avantage en décoration mais qui nécessite une expérimentation sur la manière qu’elle a de se comporter comme le retrait, la plasticité, l’élasticité, la dureté etc…Il est nécessaire avant d’utiliser la terre de son jardin de savoir comment elle se comporte une fois transformée en adobe, en BTC, en enduit. Plusieurs types de tests peuvent être réalisés pour connaitre les différents comportements de votre terre. Une autre chose importante, pour la construction ou la décoration avec la terre : on utilise exclusivement de la terre minérale à contrario de la terre végétale ou organique de surface que l’on utilise pour l’agriculture, il est donc nécessaire de descendre à une profondeur d’au moins 40 cm pour trouver la terre minérale ; un changement de couleur est souvent remarqué lorsque l’on atteint cette terre recherchée.

Enduits d'argile

 

 

2. La terre est entièrement recyclable

Le gros avantage d’un chantier de terre, c’est que tous les déchets de la construction peuvent être réintégré au sol, ce qui est un avantage non négligeable lorsque on voit, dans nos paysages, les dégâts causés par les déchets de chantiers et les emballages des matériaux. On ne trouve, en général, dans une maison en terre que de la terre, de la paille, de la pierre et éventuellement du bois, ce qui permet lors de la destruction d’une maison d’étaler tout simplement les déchets sur le sol pour les voir disparaître. Le problème du recyclage est un problème qui est encore trop peu raisonné à la source : il est vrai que dans la plupart des pays industrialisés, le recyclage est organisé mais il n’y a pas suffisamment de réflexion pour diminuer le problème à la source : trop d’emballages, de matériaux mélangés qui seraient recyclables séparément mais qui une fois mélangés sont indissociables, ce qui empêche le recyclage : trop de matériaux issus de la chimie et nocifs pour nous et l’environnement.

3. C’est un matériau sain et écologique

Nous sommes tous issus de la terre, notre terre mère et nourricière, c’est la base sur laquelle s’est établie la vie ;l’argile soigne et protège, c’est un produit non allergisant. Depuis toujours on utilise l’argile pour les soins de la peau mais aussi pour des soins internes tel que des problème gastriques ou intestinaux, elle a aussi la faculté d’absorber les toxines en cas d’intoxication alimentaire par exemple et de permettre d’évacuer la cause du problème. Tout cela met en évidence la capacité salvatrice et protectrice de cette matière originelle qu’est l’argile. Elle a de ce fait toute sa place dans nos demeures pour réaliser les enveloppes protectrices durables et saines. Le mur en terre respire telle la peau d’une personne et permet de conserver dans l’habitation une ambiance fraîche et saine.Une maison avec des murs étanches serait invivable ; on n’imaginerait pas une maison avec des murs en plastique, et cependant les murs enduits de ciment donnent un effet similaire d’étanchéité et de non respirabilité , ce qui peut engendrer de la condensation sur les murs et donc des moisissures.

4. La terre offre une très bonne inertie thermique

L’effet le plus recherché, dans l’habitation, est l’effet de microcosme, c’est à dire une ambiance au sein de notre habitation maîtrisée et indépendante des soubresauts extérieurs. Garder une constance dans l’ambiance intérieure d’une habitation est un signe de confort. Pour cela, l’isolation joue un grand rôle mais quelle est la définition de l’isolation ? L’isolation est l’ensemble des procédés mis en œuvre pour empêcher ou pour réduire les échanges thermiques entre une enceinte, l’intérieur d’un bâtiment, etc… et le milieu extérieur (isolation thermique) ; le fait d’être ainsi isolé. (Définition du Larousse)

Pour ce faire, on peut utiliser deux types de matériaux :

1- En utilisant des matériaux isolants qui vont créer une barrière avec l’extérieur en coupant la conductivité ; c’est un peu le principe d’une couverture en laine qui va préserver la chaleur de notre corps du froid extérieur. Pour cela on va utiliser des matériaux légers tel que la paille, la laine de chanvre, la laine de bois, la cellulose. L’isolation doit être appliquée à l’extérieur pour couper tout pont thermique

2- En utilisant des matériaux à inertie thermique c’est à dire qui crée une barrière avec l’extérieur par résistance, c’est le principe de la marmite en fonte qui une fois chauffée mettra beaucoup de temps à se refroidir. Pour cela on utilise un matériau lourd, dense tel que la pierre ou la terre et malgré ce, on va jouer en fonction des latitudes sur l’épaisseur des murs.

Il est important de comprendre également que la masse thermique est nécessaire dans un bâtiment isolé.
Tel un glaçon dans un verre d’eau, la masse thermique a pour effet d’équilibrer la température intérieure d’un bâtiment.
Quand un bâtiment est très isolé et ne bénéficie pas d’une masse thermique, il travaille alors comme une thermos ; il va conserver la température intérieure, mais dès que la porte ou la fenêtre seront ouvertes, la température extérieure va s’engouffrer dans le bâtiment et y rester.

Dans ce cas de figure la masse thermique aura pour effet d’absorber les calories supérieures ou inférieures et d’équilibrer l’ambiance intérieure pour conserver une température constante.

Un autre cas de figure est celle du chauffage à masse thermique qui va utiliser la masse thermique comme un accumulateur.La chaleur dégagée par le chauffage sera stockée dans la masse thermique et diffusée tout au long de la journée. Plusieurs systèmes existent dont le très célèbre Rocket Stove qui est un système de chauffage au bois à double combustion et à accumulation de chaleur ; en chauffant 3h ce système diffuse de la chaleur durant 24h. Dans les systèmes classiques de chauffage, une grande partie de la chaleur est évacué par la cheminée, Dans celui-ci, le système de masse thermique permet de récupérer cette chaleur qui dans un cas standard serait gaspillée. Les Rocket Stoves sont, en général bâtis en terre car la terre offre une très bonne capacité de stockage de chaleur.La terre a fait ses preuves depuis des siècles sur sa grande qualité de masse thermique et d’accumulation.

Une autre application de la masse thermique en construction en terre est celle des murs trombes.
Un mur trombe et un mur en terre bâti derrière une verrière ; l’action du soleil va chauffer le mur et créer une convection naturelle entre le verre et la terre ; de plus, le mur en terre va stocker la chaleur pour la diffuser lorsque le soleil disparaît. Dans les pays chauds on créera un ombrage pour limiter ce système dans la saison chaude.Ce système, en revanche est très prisé en hiver, lorsque le soleil est de faible intensité : ce système permettra de capter la chaleur solaire et de l’optimiser dans le stockage en masse thermique.C’est un système peu coûteux et très efficace.

5. La terre offre une très bonne régulation hygrométrique

Il y a des pays où l’humidité dans l’air est omniprésente comme les pays du Nord, très pluvieux ou bien les pays tropicaux ou encore les pays de bord de mer chauds tel que les pays méditerranéens.L’humidité dans l’air accentue les effets de la température ; la chaleur est plus intense et le froid plus pénétrant ; la possibilité de diminuer l’humidité présente dans l’air est un grand facteur de confort dans une maison ; cela permet de chauffer plus facilement et de mieux rafraîchir .
Il existe pour cela des appareils coûteux qui permettent de faire ce travail d’assèchement mais il consomme de l’électricité et les recharges de cristaux de silicate qui permettent de capter l’humidité, doivent être changées régulièrement ;mais c’est un système efficace là où est posé l’appareil.
Il existe un autre procédé passif que vous pouvez généraliser dans votre maison, tout simplement en construisant en terre, les murs intérieurs.La terre a la capacité d’équilibrer et d’absorber l’excédent d’humidité. Dans ce cas de figure, deux systèmes vont fonctionner : la capacité d’absorber l’humidité excédentaire pour un plus grand confort et la capacité de redistribuer de l’humidité lorsque l’atmosphère est trop sèche, car nous avons besoin d’un minimum d’humidité dans l’air et la terre peut gérer cet équilibre. De plus lorsque le climat est chaud et que l’ambiance est trop sèche dans la maison, l’évaporation de l’humidité présente dans le mur va permettre de rafraîchir le mur tel un chiffon humide que l’on pose sur le beurre pour le conserver, dur, en été ; l’action d’évaporation refroidit, c’est le principe de fonctionnement des climatiseurs évaporatifs.

C’est un principe physique qui veut que toute évaporation d’un liquide fait perdre des calories à son support d’origine. C’est pour cela qu’en été, lorsque vos vêtements sont mouillés, même si la température est très chaude à l’extérieur, vous allez ressentir vos vêtements très froids et d’ailleurs, plus la chaleur extérieure sera importante et plus vous allez ressentir ce froid ,car l’évaporation sera plus forte et donc plus de calories seront perdues. Un mur en terre contient toujours de l’eau et en été, l’évaporation de cette eau permettra au mur de perdre des calories et c’est pour cela aussi que l’on dit qu’un mur en terre respire car il va absorber l’humidité et l’expirer comme une respiration.Ce principe est un grand facteur de confort ; tous les gens qui vivent dans une maison en terre vous le diront : c’est agréable d’y vivre.

6. Elle offre en plus un esthétique incomparable

Incontestablement les constructions en terre sont d’une grande esthétique, non seulement, de par la couleur mais de par les formes que l’on peut mettre en œuvre comme les formes arrondies, les voûtes, les arcades, les enduits fait à la main qui arrondissent les angles des murs.Les formes arrondies sont des formes qui rassurent, qui rappelle de manière inconsciente le ventre de notre mère ou le sein nourricier. Les formes arrondies des voûtes et des arcades sont nécessaires dans la construction en terre pour couvrir et franchir les espaces, sinon, il est obligatoire d’utiliser d’autres matériaux tel le bois, le fer, le béton pour les franchissements horizontaux.

Cependant les formes arrondies peuvent-être utilisés uniquement dans un principe esthétique. Étant donné que l’horizontal est une forme très appréciée dans le style moderne, et pratique aussi, pour la réalisation des menuiseries, l’utilisation d’un deuxième matériau est donc pour ce genre de cas de figure nécessaire ;ce qui d’ailleurs n’entrave en rien l’esthétique, quand on travaille avec un bon architecte. Viennent ensuite les notions de couleur d’enduits très variés et naturels que sont les différentes variétés de terre : les couleurs vont du blanc au noir, marron, vert ; toute une gamme de beige en passant par les rouges orangés. L’intérêt aussi, dans le travail de revêtement avec la terre c’est que la terre n’est pas nocive pour la peau et donc peut-être directement travaillée avec les mains, ce qui permet de faire des sculptures, des décors, des relief en jouant sur les granulométries ou le fibrage des enduits.
La terre offre ainsi une grande palette de possibilités de décoration moderne, traditionnelle, hippie ou industrielle. Une technique aussi ,qui est très connu dans la pratique des enduits en terre est la technique du Sgraphito qui consiste à faire plusieurs couches d’enduits de couleurs différentes superposées et de gratter ses différentes couches pour faire apparaître les couleurs des couches inférieures, ce qui permet de faire apparaître les dessins en relief de différentes couleurs. Les reliefs aussi, peut-être réalisés avec de la terre fibrée, par de petites fibres du genre paille hachée, qui vont pouvoir vous permettre de créer tous les décors de votre fantaisie et de votre imagination.Les grandes possibilités que créent toutes ces techniques font que les constructions en terre sont en général très spéciales et particulières, représentatives de leur constructeur et de son identité laquelle est très présente dans les constructions en terre auto construite.
La meilleure preuve est en image : regardez toutes ses photos pour vous inspirer et pour rêver.

7. Les techniques de construction avec la terre sont simples et accessibles à tous

Stage 2011 au GDA Sidi Amor avec les étudiants de l’Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme en Tunisie

La construction en terre demande des compétences ; beaucoup de techniques existent sur les différentes manières de construire en terre, sur la stabilité, sur les éléments de structures, mais ces méthodes de bâti,et ces différentes techniques de construction sont en général relativement faciles à acquérir.Il est nécessaire de se former, mais l’acquisition de compétences reste à la portée de tous ; le plus important étant la motivation et la détermination pour pouvoir entreprendre une construction , être patient et endurant, d’avoir une certaine rigueur pour respecter les différentes étapes et pour préserver sa construction des intempéries durant le temps du chantier.
Ce blog a d’ailleurs été conçu dans cette idée : soutenir les auto-constructeurs dans toutes leurs questions et offrir un soutien technique à tous les gens qui veulent se lancer dans un projet de construction. Le plus souvent ,le questionnement se situe sur des choses simples car en général les choses compliquées sont bien référencées sur Internet, mais on trouve rarement des explications sur les choses simples, sur l’organisation d’un chantier, sur la manière de préparer un mélange et sur les quantitatifs et dimensionnements du chantier ; tout cela est abordable et nous allons tout vous expliquer.
Je vais survoler pour vous les principales techniques de construction mais je ne vais pas trop m’attarder sur les explications de chacune, car ce n’est pas l’objet de cet article ; un autre article parlera précisément de toutes ces techniques et de leur manière de les mettre en œuvre.Des fiches techniques vous seront aussi proposées au téléchargement pour vous soutenir dans vos projets.

Le pisé :

Une méthode très connue et très répandue et qui consiste à prendre de la terre en vrac, à la mettre dans un coffrage et à la tasser par couches successives. Cette technique est relativement répandue dans le monde car elle ne nécessite pas la préparation d’un matériau, mais nécessite certaines connaissances au niveau de la réalisation du coffrage et de la mise en œuvre de l’ensemble de la construction en pisé.

L’adobe :

l’adobe est une brique préparée avec de la terre mélangée à de la paille et versée dans un moule en bois directement sur le sol.Cette brique est séchée au soleil et bâtie comme des briques conventionnelles.La mise en œuvre des Adobes après préparation, peut-être bâtie par n’importe quel maçon sur des techniques de bâti conventionnelles.
De plus, vous avez le choix, en fabriquant votre moule d’utiliser les dimensions de blocs qui vous conviennent.

La BTC :

La BTC est une abréviation pour dire bloc de terre compressée ; il y a aussi la BTCS qui est un bloc de terre compressée stabilisée avec de la chaux ou du ciment.
L’avantage avec la BTC est sa facilité de réaliser le matériau, à contrario de l’adobe qui est une méthode traditionnelle qui demande peu de matériel mais beaucoup d’espace et de main d’œuvre, La BTC nécessite d’avoir une presse adaptée à la réalisation des BTC . Cette presse peut être réalisée soit même si on a des compétences de soudure ou de bricolage, sinon les presses peuvent-être achetées, toutes prêtes pour un prix raisonnable. Cette technique est très à la mode actuellement, car très adaptée à notre mode de vie moderne.

Nous proposons pour les plus intéressés de télécharger les plan de la presse à BTC de type Cinva Ram pour pouvoir la réaliser soit même.

la presse Cinva Ram est comme cela:

pour télécharger les plans, cliquez ici:

Télécharger mes plans gratuits

Nous avons travaillé à faire évoluer ce modèle pour augmenter la facilité de production en optimisant l’enchaînement des mouvements et le système de remplissage.

Voici une photo du modèle amélioré:

 

vous trouverez également les plans sur le lien suivant:

Télécharger mes plans gratuits

Le Torchis:

Le torchis est une méthode de remplissage d’un mélange terre paille sur une structure en bois. De petites baguettes de bois sont fixés sur la structure puis le mélange est appliqué sur les baguettes de manière enroulée, ce qui fixe de manière très durable le mélange à la structure. Cette méthode nécessite beaucoup de bois et de connaissances en charpente pour réaliser la structure.

La bauge:

La bauge est une méthode très simple d’empilement successif de couches d’un mélange terre paille sans coffrage ni préparation d’une brique tel que l’adobe, pour cette raison cette méthode est plus rapide que l’adobe mais plus difficile au niveau de la mise en oeuvre.Cette une méthode encore très utilisée de nos jours et remise à la mode par le très charment couple d’éco-constructeurs  Adam Weismann et Katy Bryce en Angleterre dont voici le livre:

 

2 réflexions au sujet de « Les 7 avantages de la construction en terre »

  1. Mes remerciements pour cet article constructif et éducatif, mais également explicatifs des origines de la beauté de cette architecture ancestrale qui a su concilier l’util à l’agréable.

    1. Merci pour vos encouragements, nous espérons pouvoir toujours apporter plus de valeur et de compréhension sur la construction en terre pour soutenir les auto-constructeurs dans leurs projets.

Laisser un commentaire